Derniers sujets
» # mimouni , un autre chef d'oeyvre
par silicon Jeu Sep 26, 2019 1:59 am

» L'Africain ...un bijou en perdition
par silicon Jeu Sep 26, 2019 1:57 am

» actif topic mimouni ouayeh.com
par tamazirte Mer Sep 25, 2019 1:46 am

» Adieu Jellouli et souss com, ouayeh.com debarque
par tamazirte Mer Sep 25, 2019 1:44 am

» ouayeh.com bienvenu aux Amazigh
par tamazirte Mer Sep 25, 2019 1:37 am

» Commune Taghzout n'Ait Atta جماعة تغزوت نايت عطا
par tamazirte Mer Sep 25, 2019 1:33 am

» au revoir souss com welcome ouayeh.com
par tamazirte Mer Sep 25, 2019 1:30 am

» تاريخ قبائل سوس , القرن 15 ميلادي
par tamazirte Mer Sep 25, 2019 1:28 am

» الدقائق الأخيرة من حياة ديهيا ملكة الأمازيغ
par tamazirte Mer Sep 25, 2019 1:25 am

» espace defi politicien et culturels
par tamazirte Mer Sep 25, 2019 1:22 am

» #mimouni fondateur ouayeh.com
par tamazirte Mer Sep 25, 2019 1:20 am

» worldatatag harvest
par silicon Mer Juil 17, 2019 2:37 am

» inas inas de Rouicha encapsulée par Mimouni
par tamazirte Dim Nov 11, 2018 9:30 pm

» hola tamazight biz est presente
par silicon Sam Aoû 11, 2018 5:46 pm

» Le pack chtoukapresse renforce Reseau Souss
par silicon Ven Juil 06, 2018 8:30 am


Le Peuple de Chibok au Nigeria dénudés de ses filles

Aller en bas

Le Peuple de Chibok au Nigeria dénudés de ses filles Empty Le Peuple de Chibok au Nigeria dénudés de ses filles

Message par abdelmalek le Mer Avr 30, 2014 7:11 pm

Le Peuple de Chibok au Nigeria dénudés de ses filles
Encore un exploit des Islamistes , des camions transportant des milices armées ont attaqué un lycée et ont emmenés suicant les sources plus de 200 jeunes filles pour les vendre a l'exploitation et traite des blanches ou les marier de forces avec des individus.
Tous les regards encore cette fois se tournent vers les islamistes de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria
abdelmalek
abdelmalek
Admin

Messages : 83
Date d'inscription : 16/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le Peuple de Chibok au Nigeria dénudés de ses filles Empty Re: Le Peuple de Chibok au Nigeria dénudés de ses filles

Message par abdelmalek le Mer Avr 30, 2014 7:12 pm

Les parents des lycéennes enlevées par les islamistes de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria dénonçaient aujourd'hui l'échec des autorités à leur venir en aide, s'inquiétant des informations évoquant le mariage forcé de leurs filles dans des pays frontaliers.

L'enlèvement de masse d'entre 100 et 200 jeunes filles de 12 à 17 ans à Chibok, dans l'Etat de Borno, le soir du 14 avril, est l'une des attaques qui a le plus bouleversé l'opinion publique depuis le début de l'insurrection islamiste, qui a fait des milliers de morts en cinq ans. Enoch Mark, dont la fille et les deux nièces font partie des victimes, considère que le gouvernement "fait preuve d'indifférence face à ce désastre monumental". L'épouse de M. Mark, atteinte d'hypertension, "dort deux heures par jour et reste assise, la plupart du temps, à penser à sa fille", confie l'homme, désemparé.

Les familles sont d'autant plus angoissées que selon certaines informations qui circulent à Chibok, les victimes pourraient avoir été emmenées dans les pays frontaliers, pour y être mariées de force. "Selon les informations reçues hier (lundi) de la frontière camerounaise, nos jeunes filles enlevées ont été emmenées au Tchad et au Cameroun où elles ont été mariées à des membres de Boko Haram pour 2.000 nairas (10 euros)", a affirmé Pogu Bitrus, le chef du conseil des anciens de Chibok. Ces informations n'ont pu être confirmées pour l'instant par des sources sécuritaires.

Selon les lycéennes qui ont réussi à s'échapper, les captives étaient gardées, à un moment, dans la forêt de Sambisa, dans l'Etat de Borno, où Boko Haram a des camps fortifiés. Selon des sources sécuritaires, les jeunes filles pourraient être utilisées comme esclaves sexuelles ou domestiques. Alors que l'armée fait face à des critiques croissantes quant à l'opération de recherche des lycéennes, considérée comme inefficace, les responsables se livrent à une bataille des chiffres.

Selon les responsables de l'Etat de Borno, 129 jeunes filles ont été enlevées quand leur lycée a été attaqué par des hommes armés qui les ont emmenées à bord de camions; 52 d'entre elles ont ensuite retrouvé la liberté.

"M. le Président, sauvez nos filles"

Mais les habitants de Chibok et notamment la directrice du lycée affirment de leur côté que 230 filles ont été enlevées et que 187 d'entre elles sont toujours en captivité. "Il est invraisemblable que les ravisseurs circulent dans d'énormes convois avec leurs victimes depuis deux semaines sans qu'ils ne soient repérés par l'armée", estime Bitrus.

Les familles, qui se sont cotisé pour acheter de l'essence et mener leurs propres recherches en voiture et en moto, disent avoir elles aussi perdu confiance dans l'opération de secours menée par les autorités. L'armée a déclaré vendredi avoir tué 40 insurgés à proximité de la forêt de Sambisa, a cours d'une opération de recherche des jeunes filles, sans donner plus de détails.

Boko Haram, dont le nom signifie "l'éducation occidentale est un péché", a souvent pris pour cible les établissements scolaires dans le nord du Nigeria, majoritairement musulman. Le groupe extrémiste, qui revendique la création d'un Etat islamique dans cette région, a mis le feu à des écoles, massacré des étudiants dans leur sommeil et posé des bombes sur des campus d'universités, mais c'est la première fois qu'un tel enlèvement de masse est perpétré. le figaro
abdelmalek
abdelmalek
Admin

Messages : 83
Date d'inscription : 16/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum